16 avril 2017

Une course complexe mais constructive.

 

L’écurie Panis-Barthez Compétition a entamé sa seconde saison en European Le Mans Series à l’occasion de la manche d’ouverture sur le Circuit de Silverstone. Le Team-Principal Olivier Panis et les Team-Managers Sarah et Simon Abadie ont présenté sur la piste anglaise leur équipage en LM P2 avec Nathanaël Berthon, Fabien Barthez et Timothé Buret au volant de la nouvelle Ligier JS P217 #23 et Simon Gachet, Eric Debard et Théo Bean en LM P3 sur la Ligier JS P3 #16. A l'issue d'une course compliquée pour les deux voitures malgré de belles performances en piste, celles-ci ont respectivement rallié l'arrivée à la 9ème place chacune dans sa catégorie.

 

Placé sur la 4ème ligne au départ, Nathanaël Berthon au volant de la Ligier JS P217, a réussi à garder sa position jusqu'à ce qu'une panne de transpondeur ne l'oblige à rentrer au box dans le premier quart de la course lui faisant perdre plus de 7 minutes (3 tours) après réparation. Par la suite, Fabien Barthez, à nouveau Nathanaël, puis Timothé Buret n'ont pas baissé les bras et se sont attelés à remonter 24 voitures en affichant des chronos dans les temps des leaders. Sans cet incident leurs performances tout au long de la course auraient pu être soldées par un podium qu'ils ne manqueront pas d'aller chercher à Monza le mois prochain.

Simon Gachet au volant de la Ligier JS P3 avait qualifié la voiture en 4ème position vendredi. Malheureusement , après quelques secondes de course , une LM P2 en difficulté devant lui l'a obligé à sortir de la piste le rétrogradant à la 10ème place. Ses deux co-équipiers ont par la suite effectué une course sans erreur avec une belle régularité et un bon rythme leur permettant de repartir optimistes pour la suite du Championnat.

Malgré un résultat décevant à l'arrivée, l'équipe repart néanmoins avec la satisfaction d'avoir engrangé des informations constructives pour aborder la prochaine épreuve en Italie.

 

Olivier Panis – Team-Principal : "Toute l'équipe a fait son maximum et a bien travaillé mais à cause d'un transpondeur on passe à côté d'une course en LM P2 qui aurait pu être superbe. Je suis fier de voir que les 3 pilotes de la #23 n'ont rien relâché malgré la panne. Nathanaël Berthon qui vient d'arriver au sein de l'équipe commence à prendre ses marques et les deux autres capitalisent sur la saison dernière. Fabien a montré sa bonne gestion du trafic et de bonnes performances avec des pneus qui n'étaient pas neufs. Concernant Timothé, il a réalisé un super travail tout au long de son run. Les temps de l'équipage et la constance des pneus Michelin tout au long de la course laissent entrevoir de bonnes choses pour la suite malgré une frustration évidente au sortir de  Silverstone. Du côté de la LM P3, c'est dommage que Simon ait vécu cette bousculade de début de course qui lui a fait perdre 6 places, car par la suite il a montré une belle vitesse de pointe, Eric a été constant et Théo totalement novice dans ce Championnat a été à la hauteur et n'a eu de cesse de progresser depuis ces derniers jours. Il n'a pas cédé à la pression et complète vraiment bien cet équipage qui promet de belles choses."

 

Nathanaël Berthon – Pilote LMP2 – Ligier JS P217 #23 : "C'est un réel plaisir d'avoir intégré cette équipe où règne une si bonne ambiance. Nous sommes partis un peu loin au départ car il nous a manqué un peu en qualifs mais par la suite nous avons montré en course que nous pouvions inverser la tendance en terme de performances. C'est dommage que nous ayons eu ce souci technique car nous avions les moyens de nous battre aux avant-postes. Mes co-équipiers ont fait un super travail ce qui est de bon augure pour notre équipage pour la suite."

 

Fabien Barthez – Pilote LMP2 – Ligier JS P217 #23 : "J'ai pris beaucoup de plaisir dans mon relais , je me suis appliqué du début à la fin et suis resté optimiste indépendamment de cet aléa de transpondeur. Je retire beaucoup de positif de ce week-end, l'esprit est là et nous sommes motivés à continuer à travailler pour progresser : notre trio est solide."

 

Timothé Buret – Pilote LMP2 – Ligier JS P217 #23 : "En partant à cette place qui ne représentait pas notre niveau de performance, j'ai mis de côté la frustration au profit du plaisir et de mon désir de progresser. Le bon réglage de la voiture m'a permis de m'amuser et ne pas avoir le couteau sous la gorge pendant ma course. J'ai pu m'exprimer au milieu du trafic avec les autres LM P2 et réaliser des chronos dans les mêmes temps que ceux des leaders. Je me suis senti à l'aise tout au long du week-end avec un super package, des bons pneus et nous avons construit des bonnes fondations pour aborder Monza".